Accueil  >  Non classé  >  Note Stratégique : L’essor du numérique en Afrique de l’Ouest Entre opportunités économiques et cybermenaces

Note Stratégique : L’essor du numérique en Afrique de l’Ouest Entre opportunités économiques et cybermenaces

Selon l’essayiste américain Jeremy Rifkin1, « L’Afrique est sur le point d’accéder à une nouvelle ère économique prometteuse. Alors que les enjeux et les obstacles à franchir sont nombreux, les bénéfices liés à la création d’une « Afrique digitale » constituent un potentiel de transformation réel et considérable ».   Effectivement, la transformation numérique vers...

Selon l’essayiste américain Jeremy Rifkin1, « L’Afrique est sur le point d’accéder à une nouvelle ère économique prometteuse. Alors que les enjeux et les obstacles à franchir sont nombreux, les bénéfices liés à la création d’une « Afrique digitale » constituent un potentiel de transformation réel et considérable ».

 

Effectivement, la transformation numérique vers laquelle le continent africain se tourne est signe d’ouverture internationale et d’accroissement économique. Ces dernières années, nous constatons l’apparition d’un certain nombre de nouveaux usages, destinés à une population grandissante. L’Afrique est un continent très jeune : 200 millions de personnes sont âgées de 15 à 25 ans, lesquelles vivent principalement en milieu urbain. En outre, la classe moyenne africaine se développe puisque d’ici à 2060, elle devrait passer de 335 millions à 1,1 milliard de personnes.

 

Toutes ces évolutions entrainent de facto de nouveaux besoins, ce qui ne peut qu’encourager le développement de nouveaux secteurs d’activités comme celui des télécommunications : le marché d’internet et de la téléphonie mobile a donc un bel avenir devant lui.

 

Les revenus issus de la téléphonie mobile représentent 3,7% du PIB sur le continent africain, soit le triple de ceux des économies développées. Selon l’Union Internationale des Télécommunications, ces quatre dernières années, la part de la population africaine ayant accès à internet est passée de 10 à 20%. Par ailleurs, le taux d’abonnés mobile est passé de 2 à 20 %.2 De nouveaux usages se sont ainsi développés au service de cette nouvelle population. Désormais, selon Amadou Mathar Ba, ancien directeur marketing de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Sénégal, « le développement du continent ne peut être dissocié de celui du numérique. Dans tous les pays du monde, l’accès au numérique favorise une croissance du PIB. Cette tendance est déjà observée en Afrique. Le marché potentiel est énorme et se confirme au fur et à mesure que les citoyens sortent de la pauvreté absolue grâce à cet outil »3.

 

Cependant, l’accès à ces nouvelles technologies s’accompagne de nouveaux risques. En effet, comme bien souvent, une nouvelle technologie a pour corollaire le développement d’une nouvelle forme de délinquance. Le développement du numérique n’échappe pas à cette règle. Bien que ces attaques soient pour le moment encore ponctuelles et sans impact majeur, leur développement est sérieusement préoccupant.

Cette note stratégique est disponible en téléchargement.

Pin It